KING KONG  BALLS ASPHALTE

Ils ne voyaient que...

Sculpture. Argile. Résine. Asphalte

Fil de Fer. Table en Bois.

Sceau de l’Artiste Or 750/1000.

Édition 1/1.

H146 x L210 x P110 cm. 530 Kg.

Atelier Budapest.

©2018 Denis Defrancesco.

Retrouver ici l'oeuvre en vidéo

... Ils n’ont rien compris ces imbéciles... Ils ne voyaient que mes boules... Il fallait regarder
mes yeux... Derrière l’effronterie, discerner l’inquiétude... La crainte des lendemains qui
brûlent... Mon Arbre réduit en cendre... La Terre fondue dans l’Asphalte... Le goudron sans
les plumes...

... L’évolution qu’ils disaient... Un derrick planté dans le cœur de la Forêt... Le progrès
piétinant la Nature... La Mer vomissant du plastique... La Civilisation insultant la
Conscience... La clim à fond... Celsius au bûcher... Mon cul sur les charbons de la Planète...

... Partout le feu et le déluge... L’Homme Augmenté ratatiné au fond de sa caverne virtuelle,
au milieu de ses déchets... Le paroxysme de la modernité... L’Age du Con... La fin d’un
Monde.

... Trop tard... Les cheetas ne ricanent plus... Les bonobos sont impuissants... L’Homme est
un singe pour l’Homme... Le dernier de la chaine... L’imbécile qui a coupé la branche sur
laquelle il était assis... Ce n’est pas la Terre qui va mourir... C’est l’Homme qui s’est tué.

... Les boules du Kong ont perdu leur éclat... Le vernis est tombé avec les illusions... La pause du King pour l’Apocalypse... Il fait chaud dehors... Son regard est ailleurs... Loin de cette Humanité perdue... La Terre s’en remettra... Un sourire que l’on devine... Comme l’espoir d’un autre Paradis...