APOLLO BELEVEDERE ONYX

Une tignasse de Gorgone bouclée... 

Onyx Blanc de Marquina.

Acier Inoxydable.

Flexibles Polyuréthane.

Piedestal Plexiglas.

Sceau de l’Artiste Or 750/1000.

Édition 1/1.

 

H90 x L80 x P65 cm.70 Kg

 

Atelier Budapest.

©2017 Denis Defrancesco

Retrouver ici l'oeuvre en vidéo

... Une tignasse de Gorgone bouclée... Le genre Morrison
modelé aux bigoudis, fixé à l’ammoniaque... Le canon de
beauté de l’époque, bricolé à la maison... Le 1 er acte de mon
émancipation...

... Je sortais d’une enfance au martinet... Mes désirs coupés
courts... La raie sur le côté... Le pli de mes flanelles lissé sur le
devant... Pas un mot qui dépassait... Une enfance amidonnée,
ordonnée... Mon Moi au placard... Mes rêves cachés sous
mon oreiller...

... Le grondement d’une paire de motos dans ma nuit... Les
chopper d’Hopper et de Fonda... Une trainée de poussière...
EasyRider au galop ... La Liberté à fleur de route... 2 fugueurs
qui m’ouvraient la Voie... L’Amérique, la terre promise de
mon Libre-Arbitre...

... De la musique au loin... Woodstock 69... Des notes pleines
de boue et de ferveur... Des accords hurlant d’espérance et de
liberté... « Freedom, Freedom, Freedom »... L’impro de Richie
Havens comme un message qui m’était personnellement
adressé... Bien reçu...

... Dans ma tête, mon plan d’évasion... Mon secret pour quitter
ma chrysalide... « A long way from my Home »...
L’immensité du monde devant moi... Une nuée de femmes
papillons à l’horizon...

... .Quelque chose était en train de naitre en moi, de percer
sous mon crâne, de pousser sous ma peau... Quelque chose qui
se ramifiait, qui montait... Quelque chose qui me débordait...
Je me sentais devenir beau, je me sentais pousser des ailes...

... Il y avait du Hulk, de l’Apollon et du Nietzsche en moi...
Ce sentiment de Surhomme... Deviens ce que tu Es... Ma
Liberté à 18 ans... La Porte enfin ouverte... J’allais devenir
celui que Je Suis...